Le système de justice ne répond
pas aux besoins des Canadiens
Nous travaillons
à l’améliorer

Au sujet du Comité d’action

Il existe un problème sérieux d’accès à la justice au Canada. Le système de justice en matière civile et familiale est trop complexe, trop lent et trop cher. Il se révèle souvent incapable d’aboutir à des résultats justes, qui soient proportionnés aux problèmes qui lui sont soumis ou qui reflètent les besoins des gens qu’il est censé desservir. Malgré les durs efforts de nombreuses personnes qui se dévouent pour le faire fonctionner et malgré les nombreuses tentatives de réforme qui ont eu lieu, le système manque encore d’un leadership cohérent, de structures institutionnelles qui permettraient de concevoir et de mettre en œuvre des changements, ainsi que d’une coordination adéquate pour assurer une réforme cohérente et d’un bon rapport coût-efficacité. Des changements majeurs sont nécessaires.

Le Comité d’action a été créé par la juge en chef Beverley McLachlin en 2007. Il poursuit son objectif d’amener les gens à envisager ensemble des solutions au problème majeur de l’accès à la justice.

Principes Directeurs du Changement

  • Donner la priorité au public
  • Collaborer et coordonner
  • Prévenir et éduquer
  • Simplifier
  • Passer à l’action
  • Viser à obtenir des résultats

Le Comité d’action collabore de près avec les organismes du secteur de la justice. Plus particulièrement, le Forum canadien sur la justice civile et l’Institut canadien d’administration de la justice fournissent un soutien administratif ainsi qu’un soutien en matière de communication et de recherche.

Réseau de recherche sur l’accès à la justice

Le but du Réseau de recherche sur l’accès à la justice (RRAJ) est de relier un vaste éventail d’intervenants en matière de justice. Le RRAJ est entretenu par le Forum canadien sur la justice civile (FCJC) et il permet aux membres du réseau de partager facilement des ressources d’accès à la justice.